Les symptômes post-traumatiques

Dès l'enfance, les victimes d'agressions sexuelles peuvent présenter des symptômes liés aux traumatismes.

Ils sont corrélatifs à de nombreux facteurs : l’âge, la maturité physique et psychologique de la victime, le climat familial, la durée de l’abus...

La liste qui suit est une présentation de symptômes typiques rencontrés chez les personnes victimes, enfants et adultes. En revanche, il est tout à fait possible de présenter ce même type de symptômes sans avoir subi d'agressions sexuelles, ex: dépression et perte de confiance en soi peuvent subvenir dans une toute autre problématique.

En tant que professionnels du soin, c'est en repérant une multiplicité de symptômes, que la question des agressions sexuelles doit se poser et être posée.  

Symptômes repérables chez les enfants victimes

Troubles somatiques et sociaux

  • Désintérêt voire absence de jeux
  • Difficultés scolaires soudaines voire phobies. Ou à l’inverse, investissement scolaire intense.

Troubles comportementaux

  • Troubles sphinctériens : énurésie, encoprésie (après apprentissage complet de la propreté)
  • Troubles du sommeil : cauchemars, terreurs nocturnes
  • Méfiance, agressivité envers l’adulte, signes dépressifs, anxiété, dévalorisation de sa propre image et perte d’estime de soi
  • Culpabilité, honte
  • Sexualisation en décalage par rapport à son âge

Symptômes repérables chez les adolescents et les adultes 

  • Dépression: anxiété pathologique
  • Comportements suicidaires: tentatives de suicides, passage à l'acte et mise en danger 
  • Atteintes corporelles: scarifications, brûlures
  • Phobies
  • Conduites à risque : délinquance, errance, marginalité, prostitution, polytoxicomanie
  • Diminution voire perte de l’estime de soi
  • Blocage sexuel: sexualité perturbée, absence ou à l'inverse hyper sexualisation, mise en danger
  • Trouble du comportement alimentaire : anorexie, boulimie